< Retour

Avediss

13014 Marseille

Avediss

Marseillais de naissance, j’ai vécu la moitié de mon enfance en campagne à Bivers, le reste à Marseille. De famille modeste Arménienne, issue de l’interminable guerre se jouant entre le Liban et la Palestine, mes parents ont réussi à s’intégrer à ce nouveau pays inconnu qu’était la France.

J’étais encore un enfant lorsque cette passion m’est apparue… Lors de ma 4ème année mes parents me conduire avec ma grande sœur voir le film d’animation qui berce encore mon existence : « La petite Sirène ». A la sortie de séance j’ai su alors que deux choses en moi se développaient plus aisément que d’autres ; l’Art de la communication par la pointe d’un crayon, mais aussi celle par la voix, l'écriture et la composition musicale. Mais seulement l’une d’elle était plus évidente à appliquer pour me forger un avenir aux yeux de ma mère, que l’autre.

J’ai donc suivi un parcours professionnel dans le graphisme et la communication… mais à 14 ans, grâce à mon professeur de musique Mme URBAIN Brigitte, j’ai commencé à développer ce en quoi je croyais le plus. Tout en restant le plus discret possible, loin des critiques, des jugements, des incompréhensions de mes proches... je participais à des concours de musique en tout genre tout en m’entrainant à écrire quelques paroles…
N’aimant pas l’école, j’ai donc démissionné du lycée à l’âge de 17ans et eu l’ensemble de mes diplômes par mes propres moyens. Ainsi j'ai pu commencer à travailler ma passion plus ouvertement aux oreilles de tous.

Par la suite, j'ai rejoins une association de spectacle pendant une année, puis je me suis investi dans celle de ma plus ancienne amie CALIXTE Alexandra.

Ainsi le 24 juin 2005, je fis a ses cotés mon 1er grand concert à l’ESPACE JULIEN à Marseille, suivit de petites représentations à des évènements comme le téléthon au Conservatoire National de Marseille en 2006…

Mais toute bonne chose à une fin. 

Très vite l’association n’eut plus de but de par le manque d’implication du membre principal. J’ai donc dû faire les démarches nécessaires afin de la fermer et ne pas risquer d’avoir plus d’ennuis pour arriver à la sauver.

Mais la vie est ainsi faite de dissolutions qui en appellent à d’autres associations.

En 2009 naquit ma collaboration avec LEMYNE, artiste que je qualifierais d’électro-dramatique à l’univers bien prononcé et proche du mien. L’idée était de réunir deux styles, l’un moderne et l’autre plus authentique et mystique, afin de créer un rassemblement de compositions solo et duo.

C’est ainsi que « Dégénérescence », « «Welcome in this World », les reprises plus qu’actuelles de « Paradis Blanc » et « Make me feel » ont vu le jour. Mais une fois de plus l’implication musicale n’allait que dans un seul sens.

2014 fut une année musicalement riche... tout d'abord marquée par la sortie officielle de l'album « QUERELLES » ; des singles "Renaissance" et "Reviens" ; ainsi que du maxi-single "DEGENERESCENCE REMIXES"... qui clôturent cette collaboration qui semblait être pleine de promesses...

Ensuite par la réalisation de deux Duo avec l'artiste Belge DOMINIQUE DELCOUR :
"Les Contraires", titre à la fois FUN et ENTÊTANT (Paroles : Dominique Delcour Musique : Victor Gomes Navega) où l'expression "Les Opposées s'attirent" prend tout son sens ; et ma chanson "Serais-je là", titre mêlant tristesse et espoir, qui paraitra en deux versions, duo et Solo, dans l'album à venir...

Et enfin, une nouvelle version du titre "Le Paradis Blanc" de Michel Berger; mais cette fois acoustique, intimiste et personnelle.

En 2015, un quart de siècle vient de m'être écoulé. Je décide alors de me lancer à la réalisation de mon troisième album... et finalement quand j'y pense, mon premier en tant qu'artiste solo avec, comme parti pris, des titres majoritairement autobiographiques... sont donc dévoilés et mis en images "De toi à moi..." sur l'enfance perdue et la famille, et "Sophistique est Sophie" qui raconte les tentatives de suicide d'une amie perdue.

?C'est en 2016 que le titre "69 incest", traitant sur l'orientation et les pratiques sexuelles, vient clôturer ce trio de singles et lancer ce troisième album naturellement intitulé " un Quart de Siècle ".

Aujourd’hui, même si je cherche toujours mon mentor,  je continue à croire en ce que j’ai toujours cru… à mon instinct, mes intuitions et ma musique qui m’ont porté vers des aventures humaines et musicales sur lesquelles je n’ai aucun regrets...  Toutes ces choses me représentent.

Je ne sais pas où je vais, ni si cette route  m’est vraiment tracée, mais je reste fidèle à moi même, à mes envies tout en espèrant vivre encore toutes sortes d’aventures musicales quel qu’en soient leur finalités.

Avediss